Accompagnements pour une demande d’évaluation psychiatrique

Nos services

Nous joindre

Accompagnements pour une demande d’évaluation psychiatrique

Le Sillon offre un accompagnement et du soutien aux membres de l’entourage qui doivent présenter, devant le tribunal, une demande de garde provisoire en vue d’une évaluation psychiatrique dans le cadre de la Loi sur la protection des personnes dont l’état mental présente un danger pour elles-mêmes ou pour autrui.

Vous ne reconnaissez plus votre proche, vous craignez les répercussions de ses comportements, de ses paroles ? Vous craignez pour sa sécurité ou pour la vôtre ?

La requête est une procédure juridique. Son but est préventif. Il s’agit de porter secours à la personne malade parce qu’elle présente un danger imminent pour sa vie ou celle d’autrui et qu’elle refuse toute aide appropriée, par exemple se rendre à l’urgence. Une requête pour évaluation psychiatrique est présentée devant un juge de la Cour du Québec. Celui-ci déterminera si la personne montre des signes de dangerosité suffisants pour passer outre à son droit de décider pour elle-même. C’est une condition d’exception à la Charte des Droits et Libertés de la personne qui protège l’intégrité et le libre arbitre de chacun. Ainsi, le juge émettra une ordonnance à l’effet que la personne doit être mise, contre sa volonté, en garde provisoire à l’hôpital pour être évaluée par deux psychiatres.

Le Sillon a développé une expertise bien reconnue au niveau de l’accompagnement offert pour les requêtes d’évaluations psychiatriques. Il est important de mentionner qu’avant d’accompagner une famille vers le Palais de justice, il y a une recherche qui s’effectue avec les requérants pour analyser la meilleure solution possible. Une ou plusieurs rencontres peuvent avoir lieu avant de conclure qu’une requête est réalisable et nécessaire. Nous reconnaissons le fait que de se présenter devant un juge pour demander une hospitalisation pour une personne qui nous est chère est extrêmement difficile. Pour avoir plus d’information concernant les Lois en santé mentale, vous pouvez consulter le Guide pratique sur les droits en santé mentale.

Aider sans s'épuiser